Raphaël, volontaire Corps Européen Solidarité long terme : « La suite de cette aventure s’annonce que meilleure »

«  Lors de mon arrivée dans la région d’Alentejo, j’ai été accueilli chaleureusement par mon mentor, Diogo, à une station de train aux allures abandonnées. Nous nous sommes alors dirigés vers ce charmant petit village de Santa-Clara, village qui deviendra mon lieu de résidence, de travail et de vie. J’y ai pu faire la connaissance de mon colocataire également volontaire, Kevin, et je me suis installé petit à petit avec pleins d’excitation pour ce nouveau départ. 

Au fur et à mesure des mois, je pris mes aises pour cette nouvelle vie calme et quelque peu isolée. J’ai pu avoir suffisamment de temps pour m’accoutumer pleinement et travailler sur mes projets personnels, tout en voyageant et en rencontrant de superbes personnes. Beaucoup de liens d’amitié se sont crées avec d’autres volontaires partout au Portugal. Mais aussi du soutien mutuelle a émergé avec les volontaires de notre région; par exemple nous avons apporté notre aide pour la plantation d’arbres, la maintenance de route de randonnée ou encore la création d’un marché local dans la région… Ces mêmes volontaires de la région, nous avons pu les rencontrer tous les 2 mois lors d’événements organisés par les différentes structures d’accueil. Ce fut de bon moments de partage très instructif, nous permettant d’en apprendre plus sur nos différentes actions, sur la région et nous-même.

Le travail au sein de l’association est constitué de multiples missions pluridisciplinaires tout le long de l’année, en voici quelques exemples:

- Organisation de plusieurs réunions avec la population environnantes pour définir nos objectifs et besoins communs pour développer une communauté plus social, solidaire et écologique. Lors de ces réunions, plusieurs débats, initiatives et entraide ont vu le jour.

- Création d’un marché local en rotation entre les différents villages voisinant (Saboia/Santa-Clara/Luzianes) pour avril. Réflexion et organisation commune (vision/logistique/communication/invitation/mapping…) de cet événement. Je m’occuperai d’une étale boisson dans le marché, je prépare actuellement plusieurs cuvées de mon kumbucha maison pour la vente.

- Restauration d’une ancienne usine de briques en y espérant y pouvoir créer un centre offrant plusieurs services (culture, projection, cours, événements, habitat…). Nous y avons également crée un début de jardin communautaire en permaculture en son sein. Beaucoup de travail physique et manuel était demandé pour ces tâches mais réflexion et expérimentation été nécessaire pour contrer certains dilemmes. L’un des principaux dilemmes était la qualité du sol très sec (période de sècheresse très inquiétante pour le Portugal) et argileux, des techniques de restauration paysagère et d’écosystèmes y ont été pensés. Graines et informations ont été résulté pour optimiser notre jardin. Nous avons également comme projet de créer un compost à disposition de la population, et de récolter une partie de ce compost pour alimenter un lombricompost au sein de Clara. Ainsi, le lombricompost servira à nourrir le sol du jardin communautaire.

- Assistant pour la réalisation (création, lumière, acting..) d’une projection audiovisuelle prévu en avril avec l’association d’art ZUT. Je produis une série de musiques ambiantes prévue pour la projection, avec des sons environnants (cloche, oiseaux, discussions, …)

Au sein de Clara, j’ai pu exprimer mes idées librement avec une écoute formidable. Nous avons partagé des moments avec Diogo, sa famille et la communauté dépassant largement une relation de travail. Beaucoup de projets se forment encore et la suite de cette aventure s’annonce que meilleure. »

Raphaël, volontaire du Corps européen de Solidarité long terme au Portugal.

L'été dernier, je suis parti en Europe de l'est précisément au fin fond de la Slovaquie pour un chantier de volontariat international. Il se déro...
Gaspard, volontaire chantier international : « Je suis reparti fier et heureux d'avoir vécu cette expérience riche en émotions »
Lire le témoignage   
J’ai 28 ans, je vis à Bobigny. Je suis actuellement en DUT Carrières Sociales pour passer le concours d’assistante sociale. Avant, j’étais as...
Fara, volontaire chantier international : « Ça m’a ouvert les yeux sur l’importance de prendre soin de la planète. »
Lire le témoignage   
« Le 4 juillet 2018 est une date symbolique car elle a marqué le début de mon voyage en solo en Asie pour une durée indéterminée .»...
Céline, volontaire chantier international : « Le 4 juillet est une date inoubliable »
Lire le témoignage