Pauline, volontaire long terme CES : « L’université ne suffit pas, j’ai besoin de longues expériences à l’international. »

Étudiante en Master pour devenir journaliste, je sais que l’université ne suffit pas, j’ai besoin de longues expériences à l'international. Au mois d’avril, je prends connaissance des différents volontariats possible. Le 2 juillet me voila parti pour six mois à Ljubljana, capitale de la Slovénie, au coeur de l’Europe.

Le projet de cet SVE (ancien Corps Européen de Solidarité) étant “backpack journalism”, pour moi c’est une raison évidente d’interrompre mes études. A mon arrivée, je suis déjà en contact avec les autres SVE du pays grâce au groupe Facebook. Depuis trois mois, je n’ai pas le temps de m’ennuyer, il y a toujours une occasion de partir sur la côte, à la montagne ou visiter les Balkans grâce aux covoiturage, au Couchsurfing, etc. Je vis en colocation avec des jeunes venus de partout. J’ai jamais rencontré autant de personnes en si peu de temps, je peux améliorer mon anglais, mon espagnol, apprendre d’autres langues.

Dans un SVE, la flexibilité est un avantage si l’on est suffisamment bien encadré.

Un voyage en Albanie, l’organisation d’un festival, la création d’un documentaire... l’été fut plus qu’enrichissant. Au sein de l’ONG, il est toujours possible de proposer de nouveaux projets. Le mois prochain, je vais voyager autour de la Slovénie puis des Balkans pour de nouvelles vidéos. En novembre, je compte travailler avec des personnes handicapés, donner des cours de français, écrire de nouveaux articles, etc. Le meilleur reste à venir !

 

Volontaire long terme en Slovénie 
 


 

Après un lourd accident de moto, j'ai décidé de m'engager dans une action solidaire. Je suis allé à la mairie de mon village qui m'a renvoyé ver...
Jordan, volontaire Service Civique : « J'ai pris confiance en moi »
Lire le témoignage   
....
Nina, volontaire chantier ados : « Partir faire un volontariat en Espagne fut une expérience inoubliable »
Lire le témoignage   
Le projet auquel j'ai participé s'est trouvé à Colunga, un petit village dans le nord-est de l'Espagne. Il s'agissait d'un projet "social", et plus...
Alexia, volontaire chantier international : « Être volontaire n'est pas bénéfique que dans un sens, mais dans les deux »
Lire le témoignage