Marie, chantier adolescent : « Point pratique : ayez des mouchoirs pour le retour car vous allez peut-être pleurer sur le trajet ! »

Le 24 juillet, je suis partie de Paris, excitée et un peu stressée aussi, en direction de mon premier chantier international. Ce dernier se déroulait dans une petite ville dans la banlieue de Berlin, très agréable à vivre et avec une merveilleuse communauté. Le groupe dont je faisais partie était composé d'une quinzaine de personnes venant de 8 pays différents, tous Européens. Très vite, nous sommes devenus très proches, grâce notamment aux nombreux jeux, aux soirées organisées ou au travail. Notre mission principale était de rénover/"améliorer" le cimetière de la ville (pas très glamour je vous l'accorde) ainsi que la maison de la communauté (où nous logions). Nous avons ainsi du faire du jardinage (assez simple) mais nous avons aussi joué aux archéologues suites à la trouvaille d'une dizaines de stèles enfouies sous terre (il n'y avait pas de corps rassurez-vous ;) !).

La cuisine était aussi un lieu de bavardages et de rire où nous avons appris à nous connaitre et à découvrir les saveurs des pays présents. Nous avons d'ailleurs pu approfondir nos découvertes au cours des 'country evening' qui sont des soirées à thèmes sur un pays en particulier. Au-delà du travail, le groupe a aussi eu l'opportunité de faire quelques visites à Berlin (c'est d'ailleurs une ville géniale !!) mais aussi à Postdam et dans un lac proche de la maison. 
Les deux semaines que j'ai passées en Allemagne sont ainsi passées plus vite que mon premier mois de vacances !! 

Quelques points pratiques : 
-ayez quand même de bonnes bases en anglais car c'est la seule langue que nous parlions. Cependant il n’est pas indispensable de parler la langue du pays d'accueil même si c'est un plus (je ne parle pas un mot d'allemand et je suis toujours vivante). 
-ayez des mouchoirs pour le retour car vous allez peut-être pleurer sur le trajet ! 

Merci de m'avoir lue :)

 

Marie, volontaire au chantier adolescent en Allemagne 

.....
Raphaël, volontaire Corps Européen Solidarité long terme : « La suite de cette aventure s’annonce que meilleure »
Lire le témoignage   
«Partir comme volontaire sur l’Ile de Tierra Bomba, c’est échanger des sourires avec des enfants heureux de partager la douceur caribéenne et c...
Agathe, volontaire moyen terme : « Echanger des sourires avec des enfants dans la douceur caribéenne »
Lire le témoignage   
Mi-juin, j'organisais et animais mon premier chantier virtuel portant le même titre "Découvrez les similitudes (ou similarités) entre nos différen...
Maja, animatrice d'un chantier international virtuel : « L'intention était d'encourager les participants à commencer à remettre en question certaines de nos croyances profondément enracinées »
Lire le témoignage