Note sur les conflits du Proche et Moyen-Orient

English below 

Conflits israélo-palestiniens et du Haut-Karabagh

 

Nous, Solidarités Jeunesses, Mouvement d'éducation populaire, de volontariat international et de solidarité, engagé - dans ses valeurs, ses actions et son projet associatif - pour la construction de la paix, exprimons notre préoccupation face à l'escalade de la violence et nous positionnons contre l'inquiétante intensification du conflit armé qui se déroule actuellement en Israël et en Palestine. Nous condamnons les actes de barbarie et les massacres terroristes commis par les différentes parties prenantes. Nous nous interrogeons sur les conséquences de ces actes qui remettent en cause la sécurité de la société civile, la liberté de mouvement, le droit fondamental à la vie. Nous compatissons avec les familles des personnes qui ont souffert et souffrent toujours d’une violence qui ne peut pas être justifiée. 

Nous déplorons la gravité de ce conflit (la bande de Gaza assiégée jour et nuit n'ayant plus d'accès à l’eau, au gaz et à l’électricité, les bombardements près de Tel-Aviv...) et ses conséquences. Déjà plus de mille morts de chaque côté... La situation risque de s’aggraver dans les jours à venir et nous réaffirmons que chaque personne, peu importe sa nationalité, ses croyances ne peut voir son intégrité physique et morale menacée par ces exactions militaires. Plus que jamais nous appelons à un dialogue et à (re)trouver la voie de la diplomatie. 

Malheureusement, le conflit israélo-palestinien n’est pas récent, il dure depuis des décennies. Il est difficile de comprendre cette situation géopolitique d’alliances sans connaître le contexte, d’autant plus que souvent les médias peuvent facilement déformer les informations et ne présenter qu'un point de vue. Nous admettons que ce sujet très complexe et sensible mérite plus de connaissances, de réflexions et souhaitons qu’il fasse l'objet de discussions et d'échanges au sein de notre Mouvement.

Nous lançons un appel à la mobilisation pour la cessation immédiate de toute exaction sur les populations civiles et  à faire preuve de discernement pour ne pas aborder la situation d'un point de vue occidental. La communauté internationale doit réagir et doit participer à résoudre ce conflit qui dure depuis plus de 75 ans.

Enfin, nous ne devons pas oublier le conflit du Haut-Karabagh amenant à l'exode d'une partie de la population arménienne et dont nous déplorons le peu de relais dans les médias et le manque d'engagement du reste des nations dans la résolution pacifiste de ce conflit. 

Nous, Solidarités Jeunesses, avons une pensée toute particulière envers les associations IPYL, notre partenaire en Palestine et HUJ, notre partenaire arménien. Nous espérons qu'en dépit de la situation actuelle, ils pourront continuer à organiser des projets de volontariat afin de permettre aux personnes de se rencontrer et de construire la paix, ensemble.

Le mouvement Solidarités Jeunesses

 

The Israeli-Palestinian and Nagorno-Karabakh conflicts

 

We, Solidarités Jeunesses, a non-formal education movement, international volunteering, and solidarity committed to promote peace, express our concern about the escalation of violence and take a stand against the alarming intensification of the ongoing armed conflict in Israel and Palestine. We condemn the acts of brutality and terrorist massacres committed by the various parties involved. We question the consequences of these acts, which undermine the security of civil society, freedom of movement, and the fundamental right to life. We sympathize with the families of those who have suffered and continue to suffer from violence that cannot be justified.

We deplore the gravity of this conflict (the besieged Gaza Strip without access to water, gas, and electricity, the bombings near Tel Aviv...) and its consequences. With already over a thousand fatalities on each side... The situation is at risk of deteriorating in the days to come, and we reaffirm that every person, regardless of their nationality or beliefs, should not have their physical and moral integrity threatened by these military actions. Now more than ever, we call for a dialogue and to (re)discover the path of diplomacy.

Unfortunately, the Israeli-Palestinian conflict is not recent; it has been ongoing for decades. Understanding this geopolitical situation of alliances is challenging without knowing the context, especially since the media often has the potential to distort information and present only one perspective. We acknowledge that this very complex and sensitive topic deserves more knowledge and reflection and hope that it becomes the subject of discussions and exchanges within our Movement.

We urge for immediate cessation of all actions against civilian populations and emphasize the importance of approaching the situation without a Western-centric perspective.The international community must respond and participate in resolving this conflict, which has been ongoing for over 75 years.

Lastly, we must not forget the conflict in Nagorno-Karabakh, leading to the exodus of part of the Armenian population, and we lament the limited media coverage and the lack of commitment from other nations in the peaceful resolution of this conflict.

We, Solidarités Jeunesses, extend our profound support to our partners, IPYL in Palestine and HUJ in Armenia. Despite the current circumstances, we remain hopeful that they can persevere in organizing volunteer projects that enable people to come together and work towards peace.

The Solidarités Jeunesses movement


Articles Liés

Solidarités Jeunesses en Alsace le 19 mars !

 

Solidarités Jeunesses en Alsace le 19 mars !
Voir plus

Se préparer pour partir - Weekends de Préparation au Départ

 

La participation à un chantier à l'étranger est une expérience unique durant laquelle tu seras plongé·e au cœur de la vie de petits villages ou de communautés. Pour accompagner ton départ, nous organisons des sessions de préparation. 4 dates en 2023
Voir plus