Romane, volontaire chantier international : « J’ai adoré l’expérience de A à Z »

C’était mon premier workcamp, et certainement pas mon dernier. J’ai adoré l’expérience de A à Z. C’est sûrement l’une des meilleures expériences de ma vie.

Les personnes s’occupant du camp étaient très accueillantes et bienveillantes envers tous les membres du camp. Iels nous ont mis très à l’aise dès le début, et une super ambiance de groupe s’est installée. Aucun conflit n’est intervenu pendant la période du camp.

On avait un programme tout préparé par les campleaders, qui était très bien, et aussi qui nous donnait de la place pour faire des propositions et dire nos envies.

Iels étaient très à l’écoute. J’ai perdu ma valise à l’arrivée, iels se sont totalement occupé.e.s de sa livraison.

On travaillait le matin, et on visitait l’après-midi. Le rythme de travail était très cool. Mais on a quand même fait pas mal de jardinage, et de peinture tout autour de l’école.

Les visites organisées étaient superbes. On a réellement découvert une bonne partie de la capitale, Erevan, où on logeait dans l’école. Et on a même fait plusieurs excursions organisées dans un mini-bus privatisé.

Au niveau du logement, c’était donc au sein de l’école que l’on rénovait. On dormait dans les dortoirs, où on avait un lit simple chacun. Bien sûr, c’était pas du grand luxe, les douches étaient assez sales (eau par terre, terre, douche cassée). Mais je ne m’en plains pas du tout, ça ne m’a pas du tout arrêtée.

Je pense que cette association arménienne, HUJ (dont Solidarités Jeunesses est partenaire, NDLR), essaie vraiment de privilégier l’échange international. Dans le programme, il y avait une journée nationale pour chaque nationalité présente dans le groupe et on cuisinait nos spécialités et on pouvait organiser des jeux, etc.
 

Je conseille vraiment à fond cette association !!! Elle veut vraiment faire au mieux pour tou.tes les membres qu’elle accueille, et elle y arrive très bien.

Enfin, je souhaite remercier l'association Solidarités Jeunesses. Je ne m’attendais pas du tout à ce que j’ai vécu là-bas et je ne l’oublierai jamais. Merci de mettre en relation autant de pays et de nous donner l’opportunité de découvrir des personnes comme celles que j’ai rencontrées. Ça a vraiment été formidable.
 

Romane, volontaire en Chantier International en Arménie

« À Sao Luis tout va au mieux, j'habite avec une Italienne et on est très amies! Le travail se passe très bien, j'organise maintenant des projecti...
Flore, volontaire CES : « Maintenant je parle bien le portugais, grâce à mon volontariat »
Lire le témoignage   
5 mois de volontariat au Népal...
Sarah, volontaire long terme : « J'avais enfin la chance de réaliser un rêve, mais de façon constructive ! »
Lire le témoignage   
Le projet auquel j'ai participé s'est trouvé à Colunga, un petit village dans le nord-est de l'Espagne. Il s'agissait d'un projet "social", et plus...
Alexia, volontaire chantier international : « Être volontaire n'est pas bénéfique que dans un sens, mais dans les deux »
Lire le témoignage