Alexia, volontaire chantier international : « Être volontaire n'est pas bénéfique que dans un sens, mais dans les deux »

« Être volontaire n'est pas bénéfique que dans un sens, mais dans les deux »

Le projet auquel j'ai participé s'est trouvé à Colunga, un petit village dans le nord-est de l'Espagne. Il s'agissait d'un projet "social", et plus particulièrement en relation avec des enfants / adolescents, ce qui m'a beaucoup attiré. 

En réalité, la mission était double : tous les matins, nous étions dans une sorte de centre aéré, où des enfants du village, entre 6 à 14 ans environ, venaient. Nous, les volontaires, devions avoir préalablement trouvé des activités à faire, que ce soit du sport, du coloriage, des jeux en tout genre et tout ça en anglais ! Nous passions la matinée à faire ces activités par groupes. Les après-midi, nous nous rendions dans un foyer, où se trouvent une trentaine de jeunes, entre 6 à 18 ans. Ici, la mission est toute autre. Cela changeait tous les jours, il était plutôt question de discuter avec les jeunes, essayer de les faire parler anglais, leur faire découvrir notre culture... 

Une fois par semaine, une "grande activité" avait lieu avec les adolescents. Ainsi, nous avons pu faire du canoë, du surf ou encore de la tyrolienne. Mais en-dehors de ces activités "exceptionnelles", les activités n'étaient pas préparées à l'avance, elles étaient plutôt spontanées. Par exemple, lorsqu'il faisait très beau et chaud, nous décidions de nous rendre à la plage (à 5 minutes à pied du foyer) pour faire du volley, des jeux... 

Concernant le logement, nous étions logé.e.s dans un appartement tout à fait convenable, avec tout le nécessaire (lave-linge, matelas, draps, oreillers, douche...). Les personnes de l'association nous demandaient chaque semaine les aliments et produits nécessaires dont nous avions besoin et iels allaient nous faire eux-mêmes nos courses. Enfin, nous avions le droit à une journée par semaine de libre. C'était l'occasion de profiter du soleil, de la plage ou encore de visiter les alentours. Bien qu'étant un petit village, on peut voir à Colunga des pattes de dinosaures, il y a beaucoup de restaurants, de très beaux paysages montagneux... 

Pour conclure, cette expérience était très enrichissante et je la recommanderais. Si vous êtes sociables, que vous être créatifs et aimez découvrir de nouvelles cultures et faire partagez la vôtre, ce projet est fait pour vous :) !
 

Alexia, 21 ans, volontaire en chantier international en Espagne.

Lors de mon volontariat avec Solidarités Jeunesses en juillet 2019, j'ai eu l'occasion d'aller aider dans un tournoi international de football pour a...
Rose, volontaire chantier international : « Je pense que tout les jeunes devraient avoir l'occasion de vivre ce genre d'expérience »
Lire le témoignage   
«Partir comme volontaire sur l’Ile de Tierra Bomba, c’est échanger des sourires avec des enfants heureux de partager la douceur caribéenne et c...
Agathe, volontaire moyen terme : « Echanger des sourires avec des enfants dans la douceur caribéenne »
Lire le témoignage   
J'ai décidé de réaliser un volontariat de 12 mois à la suite de mes études, à la fois pour avoir une expérience supplémentaire mais aussi pour...
Mounia, volontaire long terme CES : « Je n'ai pas forcément choisi la Finlande, mais la Finlande m'a choisie! »
Lire le témoignage