«J'ai pris confiance en moi»

jordan-au-rev

«Après un lourd accident de moto, j'ai décidé de m'engager dans une action solidaire. Je suis allé à la mairie de mon village qui m'a renvoyé vers la délégation de Solidarités Jeunesses: le Réseau d'Entraide Volontaire (REV), J'ai donc rencontré l'équipe du REV qui m'a invité à partager un repas avec les volontaires. Le contact est très bien passé et l'aventure a commencé.

J'ai commencé avec un chantier organisé au REV, c'était donc deux premières semaines assez intenses mais aussi très motivantes, j'ai pu rencontrer de nouvelles personnes et m'essayer à la vie collective. Le travail au quotidien au REV est assez enrichissant. On accompagne des enfants du village à l'école, on rend visite à des personnes âgées, on travaille au jardin partagé... On contribue vraiment à la vie du village.

J'ai pu participer à divers chantiers tout au long de l'année et perfectionner mon anglais grâce aux participants. Au début, j'avais un niveau assez mauvais mais au bout de 3 mois, j'arrivais à entretenir des discussions avec les autres volontaires du REV.

Lors d'un de ces chantiers, j'ai pu contribuer à la construction d'un parcours de santé dans Beauvoisin. Maintenant, à chaque fois que je passe devant je me sens assez fier d'y avoir contribué. Je garde aussi un bon souvenir d'un échange de jeunes où on a travaillé avec une radio associative pour faire tous ensemble une émission sur la paix et l'Union européenne.

Je n'ai commencé à vivre au REV qu'à partir du 4ème mois. Mes parents ont déménagé et sont partis du village alors j'ai décidé de m'installer au REV avec les autres volontaires. La vie collective, ce n'est clairement pas facile tous les jours mais c'est une expérience que je recommande beaucoup. On pourrait croire que c'est difficile de vivre sur son lieu de travail mais finalement ça ne l'est pas tant que ça. L'association intervient beaucoup sur le village et je passe donc beaucoup de temps à l'extérieur.

Au final, j'en tire une expérience assez folle. J'ai pris confiance en moi. Je me suis prouvé que j'étais capable de faire quelque chose d'important de mes dix doigts et maintenant je sais que je peux me lancer dans un projet et le mener à bien.»


Jordan, 18 ans

Volontaire en Service Civique au Réseau d'Entraide Volontaire (REV)