Solidarités et Lutte contre les Exclusions.

S'intégrer dans un groupe, apprendre à communiquer, découvrir une culture, découvrir des techniques, développer des compétences... le volontariat à un impact éducatif fort, chez les jeunes et les moins jeunes.

Les chantiers internationaux favorisent le développement et la construction de l’individu; ils mettent en place des dynamiques éducatives qui développent des compétences dans le monde socio professionnel.

Mais l'accès à ces initiatives n’est pas le même pour tous. Certains jeunes ne connaissent tout simplement pas les opportunités d’engagement, d’autres n’osent pas, d’autre font face à des obstacles économiques, sociaux, éducationnels, géographiques…

L’ambition du secteur SLE est de déployer des efforts supplémentaires pour permettre aux jeunes éloignés de l’engagement de participer aux initiatives de volontariat.
Et au travers de phases de préparation et de retour d'expérience, de comprendre et mobiliser les apprentissages réalisés lors de leur expérience dans leur vie personnelle, sociale, et professionnelle.

Gagner de la confiance en soi en se sentant intégré, en apprenant à communiquer avec des étrangers, en expérimentant la pratique de l’anglais. Gagner en autonomie par la progression de la maîtrise des activités manuelles, et dans la gestion progressive de l’organisation qui est proposée par les équipes. L'expérience d’engagement au sein d’activité solidaires, dans un milieu interculturel est un outil éducatif, et également un puissant levier de remobilisation sociale.


Chantiers internationaux en France

Solidarités Jeunesses défend activement la participation des jeunes éloigné.e.s de la démarche de volontariat à ses actions et particulièrement aux chantiers de volontaires internationaux organisés durant l'été.

Nous travaillons à l'organisation d'actions de volontariat international où la diversité est le maître mot : diversité d'origine, de culture, d'âge, de parcours et surtout de situations sociales.

Sur l’intégralité de nos chantiers, deux places sont réservées pour les jeunes accompagnés par des organismes sociaux ponctuellement, ou tout au long de l'année.

Plus encore, notre projet associatif nous pousse à mettre en place les éléments qui garantissent à ces jeunes les mêmes chances qu'aux autres, de vivre un projet positif, dans un cadre non-stigmatisant.

Vous êtes une structure socio éducative, et vous souhaitez inscrire un.e jeune sur un chantier :

  1. Accompagnez le/la jeune à choisir son projet, depuis le site internet, ou en demandant la brochure par mail. Il est indispensable que les jeunes soient activement engagés dans le choix de leur chantier.
  2. Contactez Alban, coordinateur Solidarités et Lutte contre les Exclusions, afin de vérifier la disponibilité des chantiers que les jeunes ont choisis, et réaliser une pré-inscription.
  3. Après avoir échangé avec le coordinateur, vous recevrez par mail :
    • Dossier d’inscription ( à remplir intégralement )
    • Convention de partenariat ( à signer et tamponner )
    • Fiche de confidentialité ( à remplir par les éducateurs référents des jeunes )
    • Engagement du volontaire ( à faire lire et signer aux jeunes )
    • Droit à l’image ( à faire signer - ou non - aux jeunes )
    • Fiche sanitaire ( envoi de l’original par poste obligatoire)
    • La facture
  4. Nous pouvons recevoir le dossier complété par scan ou par voie postale. L’inscription est définitivement validée à réception du dossier complet accompagné du paiement, ou de la déclaration de prise en charge.

     

    Tarifs :

    Chantiers adolescents (15 jours) 445€
    Chantiers adultes (21 jours) 145€
    Convention de partenariat* 250€

*Obligatoire, payable une seule fois par saison pour un nombre illimité de jeunes

Nous accueillons les jeunes qui sont accompagné.e.s dans différents contextes, individuels ou collectifs.

Accueil de groupes en région :
Nos huit délégations régionale peuvent accueillir des groupes de jeunes, accompagnés de leurs éducateurs.trice.

Les activités, la durée et le planning sont à co-construire, entre les objectifs éducatifs souhaités pour les jeunes et les dynamiques en cours au sein des délégations.

Les jeunes seront accueillis par nos équipes et accompagnés par nos éducateurs, en soutien aux référents éducatifs des jeunes.

Tarifs : 38€/ jour / participant; hébergement, alimentation et frais de projet compris.

Accueil individuel en délégation :
Dans une perspective de séjour ressource ou de rupture, nous pouvons accueillir des jeunes de manière individuelle sur une période de temps variable, selon la situation du jeune, ses besoins, et les objectifs éducatifs visé. Le jeune sera intégré dans l’équipe de volontaires Français et internationaux présents dans la délégation, participera aux activités de chantier et de découverte selon son niveau d’autonomie, et bénéficiera d’un accompagnement pédagogique adapté à ses besoins.

Les tarifs varient en fonction du degré d’encadrement nécessaire.

Contact : Alban, coordinateur Solidarités et Lutte contre les Exclusions

  • Chantiers Européen de jeunes bénévoles   

    Accès individuels (seul ou à deux) aux chantiers Européen de jeunes bénévoles
    Les jeunes qui ne sont pas accompagnés par des structures socio éducatives, mais qui font face à des obstacles économiques, géographiques, sociaux, éducationnels, culturels.. peuvent bénéficier d’un accès facilité aux chantiers internationaux de jeunes bénévoles en Europe, dans le cadre du Corps Européen de Solidarité Court Terme.

    Afin de favoriser la participation de ces jeunes à l’engagement citoyen et à la mobilité internationale, aucune participation financière ne leur sera demandée.

    Une expérience de volontariat à l'étranger est un expérience d’apprentissage. Pour pouvoir créer les conditions propices à la réflexion et aux développement de compétences, les jeunes bénéficient d’ :

     

    Un temps de préparation renforcé
    Week end de Préparation (WEP) : 2 jours de préparation dans la délégation d’Ile de France Vir’volt, hébergement sur place, sans participation financière.

    Les points suivants y sont abordés :

    • Craintes et motivations
    • Stéréotypes et représentations culturelles
    • Dynamique de groupe
    • Gestion des émotions
    • Gestion de conflit et résolution de crise
    • Communication non violente
    • Choc culturel
    • Compétences développables lors d’une mobilité
    • Usage du youthpass et outils de valorisation des compétences

    Si la participation au WEP n’est pas envisageable, alors une série d’entretien individuels sera mis en place. Cette préparation est obligatoire, une condition à l'accès aux dispositifs de mobilité Européennes.

    Afin de permettre aux volontaires de prendre du recul sur leur expérience, d’en analyser le déroulement, et d’en comprendre l’impact sur leur savoirs, savoirs faire, savoirs être et compétences, mais également l’impact de leur actions sur les communauté locale, les volontaires bénéficient d’

    Un accompagnement au retour :

    Week end de retour d'expérience: 2 jours de préparation dans la délégation d’Ile de France Vir’volt, hébergement sur place, sans participation financière.

    Les points suivants y sont abordés :

    • L’évolution des sensations et représentations
    • Les contact et rencontres faites sur place
    • les principales difficultés et stratégie développées pour les surmontées
    • Apprentissage, acquisitions, et compétences développées
    • L’impact de l’action réalisée sur le local
    • Le contre choc culturel au retour
    • Comment parler de son expérience à l’étranger
    • Mobiliser ses compétences dans la sphère socio professionnelle
    • Prolonger son engagement de retour en France
    • Valoriser son experience d’engagement
  • Initiative collectives de volontariat en Europe  

    Certain.es jeunes ne sont pas en mesure de participer de manière individuelle à une expérience à l’étranger. Afin de permettre leur engagement et de leur favoriser l'accès à la mobilité, nous proposons aux structures socio éducatives de développer des initiatives collectives.

    • Entre 10 et 12 jeunes + 2 éducateurs.trices minimum.
    • 15 jours de volontariat au sein d’une organisation partenaire expérimentée dans l'accueil de jeunes accompagnés.

    L’élaboration des projets de volontariat de groupe suppose un haut degré de coopération entre la structure socio éducative et Solidarités Jeunesses, il ne s’agit en aucun cas d’un “séjour clé en main”, nous nous efforçons de développer des initiatives éducatives, qui bénéficient aux communautés locales, et aux associations qui travaillent avec elle. Les associations partenaires élaborent leur projet en fonction des besoins locaux, qui varient. Chaque projet est donc unique, à co construire,

    Le choix de la thématique du chantier, des activités, est à définir en amont, en impliquant au maximum les jeunes qui vont participer à la mobilité.

    L’élaboration du projet se ponctuent de plusieurs étapes :

    • Rencontre avec les jeunes et discussions autour de la notion de volontariat, d’engagement, et participation citoyenne.
    • Réunion avec l’équipe éducative référente du groupe, et définition des objectifs éducatifs
    • Réunion de préparation avec les jeunes #1 : Réflexion sur l’activité d’engagement souhaitée (travail sur l'environnement, rénovation, animation avec les enfants, support dans l’organisation d'événements culturels, construction de bâti)
    • Réunion de préparation avec les jeunes #2 : Proposition de différentes activités, en face des souhaits des jeunes.

     

    Ces projets sont éducatifs et de coopération. Ce ne sont ni des vacances, ni des projets de volontourisme, contraires au valeurs défendues par solidarités Jeunesses et ses partenaires.

    Attention, la notion de coopération et d'engagement étant centrale dans nos projet, les souhait des jeunes seront pris en compte, mais c’est les besoins des organisations partenaires qui passent en premier. En fonction des variation des projets, il peut arriver qu’aucune proposition faite aux jeunes ne corresponde à leur souhaits initiaux.

    1. Réunion de préparation avec les jeunes #3 : Ateliers sur l’interculturalité, les stéréotypes et la dynamique de groupe + choix définitif du chantier.
    2. Réunion de préparation avec les jeunes #4 : Ateliers sur la communication en groupe, les compétences à développer, gestion du cadre administratif et contact avec les famille.

     

    Sur chaque projet de groupe, une visite de préparation de deux jours dans l'organisation d’accueil et mise en place.

    • Au retour de la mobilité de groupe, une sessions de retour d'expérience est mise en place. Les notions suivantes y sont abordées :
    • L’évolution des sensations et représentations
    • Les contact et rencontres faites sur place
    • les principales difficultés et stratégie développées pour les surmontées
    • Apprentissage, acquisitions, et compétences développées
    • L’impact de l’action réalisée sur le local
    • Le contre choc culturel au retour
    • Comment parler de son expérience à l’étranger
    • Mobiliser ses compétences dans la sphère socio professionnelle
    • Prolonger son engagement de retour en France
    • Valoriser son experience d’engagement

     

    Tarif :
    Convention de partenariat : 3000€ comprenant

    • Session de préparation
    • Gestion administrative et financière
    • Transport, alimentation et hebergement pour tout les participant.es entre 18 et 30 ans.
    • Session de retour d'expérience

    Contact : Alban, coordinateur Solidarités et Lutte contre les Exclusions