Un peu d'histoire


Solidarités Jeunesses est une association d’éducation populaire qui s’inscrit dans la continuité d’un mouvement historique de promotion de la paix, né en 1923, à l’initiative d’un capitaine français dans les troupes d’occupation. Dès le départ, ceux et celles qui portent ce projet sont convaincue.s de la nécessité de dépasser les frontières nationales, confessionnelles et culturelles, pour travailler à la paix et à l’entente entre les peuples.


Après la seconde guerre mondiale, le flambeau est repris par le Mouvement chrétien pour la paix (MCP), né de la collaboration entre plusieurs associations internationales de volontariat. Il est d’abord présent en Allemagne, Suisse et France. Puis, au fur et à mesure, les échanges s’intensifient, le réseau international s’étoffe par l’adhésion d’associations européennes et de celles venues d’autres continents. Parallèlement, la branche française se développe et en 1956 est créée en son sein la section « jeune » qui, rapidement, va s’autonomiser et s’instituer en association indépendante, reconnue dès ses débuts par le Ministère français de la Jeunesse. En 1989, sous l’effet combiné de sa laïcisation et de la distance prise avec le MCP-France, elle devient Solidarités Jeunesses, association laïque et indépendante. Solidarités Jeunesses était membre du réseau international Action jeunesse pour la paix (Youth Action for Peace), dès sa création, jusqu’en 2009, année de sa dissolution.


Solidarités Jeunesses vise dans ses actions « une société de justice, de paix et de solidarité humaine. {Lutte} contre les différentes formes de violence, d’exploitation et d’injustice ; contre les réseaux d’oppression idéologique, sexiste, politique, culturelle et économique.{Soutient} toutes celles et ceux qui veulent prendre en main leur histoire pour organiser collectivement une société responsable et libératrice ».*


* Extrait du préambule de la constitution internationale d’Action jeunesse pour la paix