Vir’Volt


Il était une fois

En 1995, une poignée d’ami.e.s investi.e.s bénévolement dans Solidarités Jeunesses décide de créer une délégation en Île de France. Ils et elles entendent porter dans la région francilienne la dynamique des chantiers de jeunes volontaires internationaux et organiser des actions mêlant la dynamique du travail volontaire, l’international et l’insertion des plus en difficulté. Jusqu’en 2006, SJ IDF organise des dizaines de chantiers internationaux et permet aussi à des dizaines de jeunes francilien.e.s de partir en chantier en France ou à l’étranger. En 2007, sur l’invitation de la commune, la délégation s’installe de façon permanente à La Ferté-sous-Jouarre. et devient un lieu d’accueil avec des habitats en tout genre : yourtes, roulottes, tentes... Depuis 2017 l’association est accueillie à Saacy-sur-Marne et ponctuellement à la Ferté-Alais. Cette implantation territoriale permet ainsi à Vir’Volt de développer des actions en lien direct avec la population.

Atypique

La délégation Île-de-France de Solidarités Jeunesses a la particularité d’être située en zone péri-urbaine : vous aurez le plus souvent les pieds dans la terre et pourtant en tendant les bras vous trouverez Paris. Cette situation géographique influe sur le type de chantiers proposés aux volontaires : ils sont organisés tout autant en milieu urbain qu’en milieu rural, mais dans tous les cas, l’association travaille à ce que les jeunes locaux y participent, afin de renforcer la mixité, l’interculturalité et l’ancrage territorial de ses actions.

Routine et bouleversements

La vie de la délégation est rythmée par les saisons : de mai à août, les chantiers et projets internationaux taquinent les habitudes des un.e.s et des autres, de septembre à avril, les volontaires internationaux et les jeunes locaux, stagiaires dans le cadre d’un dispositif d’insertion, participent à des chantiers qui ont lieu sur le territoire local ou à Vir’Volt. Et les choses sont bien pensées, car en commençant leur volontariat en septembre, les jeunes ont tout le temps de se familiariser avec le fonctionnement de l’association, le rythme du chantier, la vie en collectivité, etc.


Pour les étranger.e.s, les premières semaines permettent aussi l’acquisition ou le perfectionnement de la langue française et la découverte de notre culture. Ainsi, à l’aube de l’été, les volontaires ont acquis une telle connaissance du projet associatif et de la vie de chantier qu’ils/elles deviennent à leur tour animateurs et animatrices de certains des chantiers internationaux organisés dans la région. Ainsi, parallèlement aux compétences techniques acquises par la pratique, les jeunes apprennent à gérer un budget et sont sensibilisés aux techniques d’animation, aux spécificités d’un contexte interculturel, à l’écologie, etc.

Super-visions

Les stagiaires et les volontaires sont encadré.e.s par une équipe de salarié.e.s qui les accompagne pour que chacun.e, quels que soient son parcours, sa nationalité, ses projets, trouve ses marques et reprenne la route confiant.e, serein.e et des idées plein la tête

Philosophie

À Vir’volt, mais plus généralement au sein de Solidarités Jeunesses, le partage et l’échange priment dans les rapports humains et l’organisation quotidienne : par exemple, les repas du midi sont préparés par des binômes stagiaire/volontaire, volontaire/salarié.e, etc. Bref, on mixe ! Et comme chacun.e a quelque chose à faire découvrir (une recette de cuisine, une passion, une connaissance du territoire, une langue, etc.), on échange ! Le temps fort de la délégation, c’est le Vir’Volt festival, qui fédère bénévoles, volontaires et jeunes locaux autour d’un événement festif au sein duquel se rencontrent différentes disciplines du spectacle vivant (musique, cirque, théâtre, etc.).

Contact


Luc LENORMAND - Délégué régional

09 82 52 50 64 - dr@virvolt.org

www.virvolt.org