Les Villages des Jeunes


L’association Les Villages des Jeunes est née de la double volonté de favoriser un décloisonnement social, culturel et générationnel entre personnes d’horizons divers et de faire revivre des sites abandonnés en milieu rural. Sa particularité est d’être implantée sur deux sites situés dans les Hautes-Alpes : le Hameau de Vaunières (depuis 1963) et la Ferme du Faï (depuis 1990). Tout au long de l’année à Vaunières et d’avril à novembre au Faï, l’équipe des Villages des Jeunes accueille des publics de plus en plus hétérogènes.


Planter le décor

Le hameau de Vaunières est un ancien village dont les plus anciennes bâtisses dateraient du 17e siècle. Converties en gîtes collectifs, ateliers ou salle des fêtes, elles accueillent aujourd’hui une grande partie de l’activité des Villages des Jeunes. Désertée par ses habitants, la ferme du Faï était, quant à elle, toujours en activité au milieu du 20e siècle. Cette dernière héberge un impressionnant « orgue naturel », un ensemble musical monumental unique au monde qui fait « chanter la montagne ». Ces deux sites hauts perchés vivent particulièrement au rythme des saisons qui offrent aux habitants des lieux une réalité contrastée, de l’hiver à l’été.


Mettre en œuvre

Ici et là, à travers la rénovation, la gestion et l’animation de sites ruraux, l’équipe associative porte au quotidien une utopie collective qui permet à des personnes d’horizons sociaux et culturels variés de se rencontrer autour d’un projet d’intérêt collectif. Concrètement, différents types d’accueil permettent ces rencontres : le volontariat, le bénévolat, l’activité par l’insertion économique (chantier d’insertion), l’accueil de jeunes en difficultés (individuels ou en groupes constitués), la venue de familles ou de vacanciers et la location ponctuelle des sites. Qu’importe l’origine et la réalité de chacun.e, un passage à Villages des Jeunes constitue le plus souvent une étape marquante dans le parcours des un.e.s et des autres.

Ce qu’on y fait

Vaunières et le Faï sont avant tout des outils au service de la rencontre et de l’échange interculturel, des lieux d’apprentissage et de formation personnelle. Histoire de donner de la matière à ces réalités, la délégation mobilise au quotidien ou ponctuellement différents support d’activités. D’avril à septembre, plus de dix chantiers internationaux se déploient sur les communes alentour et concourent à l’animation locale. Parallèlement, tout au long de l’année, les habitant.e.s et les salarié.e.s, participent collectivement à la rénovation et à l’entretien des deux sites et au soutien à l’activité d’accueil (atelier relais, accueil de temps forts associatifs ou de formations, fêtes de famille, etc.).

Place aux artistes

La délégation accompagne les pratiques artistiques à travers l’organisation et/ou l’accueil de différents évènements. Quand des échanges européens permettent le croisement et l’expérimentation de multiples pratiques artistiques et la rencontre interculturelle (FestiFaï), d’autres par exemple favorisent la découverte conjointe de recettes culinaires et d’artistes en tout genre (cirque, musique, cabaret, etc.). Toutes ces initiatives accompagnent les pratiques des artistes professionnel.le.s et amateurs, concourent à la diffusion des arts sur le territoire local et fédèrent autrement tous les acteurs et actrices du projet.

Contact

Clotilde FENOY Déléguée Régionale

04 92 57 26 80 - dr@villagesdesjeunes.org

www.villagesdesjeunes.org

Blog Les trompes du Faï : http://lestrompesdufai.wordpress.com/