courrier 10 rue du 8 Mai 1945 - 75010 Paris - France téléphone 01.55.26.88.77
solidarites jeunesses - volontariat international
Solidarités Jeunesses
 

2012

Les volontaires racontent leur expérience :

Lydiane et Vincent au Mexique !

Maëlle au Togo !

Tiphaine en Islande !

Laura en Espagne !

Lucie en Indonésie !

Florian en Espagne !

Caroline au Kenya !

 

Couleurs du Mexique

Lydiane et Vincent, volontaires sur un projet long terme, au Mexique avec notre partenaire Nataté, travaillent ensemble sur un projet de construction/rénovation avec la population locale.

Pour partager au mieux leurs aventures insolites avec leur entourage, ils publient tous les mois des newsletters pleines de couleurs et d’explications (en VO et VF !) sur leur projet, de l’actu, des recettes etc.

A lire donc absolument !

Maëlle au Togo

Article de presse sur Maëlle, une jeune bretonne qui a décidé de partir au Togo pour six mois, avec notre partenaire Astovot, dans un projet de soutien à l’éducation... Suivez son exemple ! ;)

Un bac littéraire en poche, Maëlle Blot s’apprête à partir pour six mois au Togo. Elle secondera des enseignantes dans une école de Kpaliné.

Pour Maëlle Blot, s’envoler vers l’Afrique coulait de source [...] "C’est un continent et une culture que j’ai envie de découvrir depuis longtemps", confie t-elle. "Leur esprit de vivre, leur culture musicale, leur façon de penser, tout m’intéresse", s’enthousiasme la jeune bachelière.

Maëlle au fait des nouvelles technologies, surfe sur internet à la rubrique Missions humanitaires. Une association parisienne, "Solidarités Jeunesses", attire particulièrement son attention. "J’ai ciblé les missions qui m’intéressaient et ait été séduite par un projet au Togo" communique Maëlle. Un CV en anglais plus tard assorti d’une lettre de motivation, le contact est engagé. "Solidarités Jeunesses" transmet le dossier de Maëlle à Astovot, une association togolaise.

Un échange avec Saint-Aubin-des-Lande

Pendant six mois, la Vitréenne de dix huit ans va travailler avec "Les enfants des jardins" pour les 3-5 ans dans la ville de Kpaliné, 90 000 habitants. Elle secondera des enseignantes dans une école. "J’ai prévu de montrer dans toutes les classes un film tourné avec cette tranche d’âge à Saint-Aubin-des-Landes dans la classe de ma mère", dévoile-t-elle. La valeur d’échange entre les deux cultures est sous-jacente. "Au retour les petits Saint-Aubinois se verront offrir un film tourné dans un jardin d’enfants togolais". Sur place, Maëlle versera 290euros par mois à l’association Astovot. Certes, elle aura le gîte et le couvert, "mais surtout, ma participation servira à financer, entre autres, des projets d’alphabétisation et de prévention contre le Sida". [...]

Retour début avril 2013

Ce désir d’Afrique n’aurait pas été concrétisé sans les bourses proposées aux étudiants. Le PIJ/Bourses initiatives jeunes a retenu son dossier, de même que JTM (Jeunes à travers le monde). Paris-Lomé aller-retour n’aura finalement coûté que 800 euros à Maëlle. Si la jeune femme s’engage dans un volontariat, "c’est pour un échange entre les deux cultures". [...] A son retour en Bretagne début avril, elle rédigera son dossier/bilan pour JTM et accepteras volontiers d’apporter son témoignage ici et là. "

L’Islande à travers l’objectif de Tiphaine...

Depuis Mai, Tiphaine, volontaire service civique en Islande avec notre partenaire SEEDS, travaille sur plusieurs chantiers avec des volontaires internationaux ; des chantiers dans la ferme de Kidda et Sigur, de rénovation de maisons utilisées pour la culture de pommes de terre, travaux de recyclage d’objets trouvés etc Voici l’adresse de son blog : http://sixmonthsiniceland.tumblr.com/

Avec ses photos elle nous en met plein la vue !

La Vida Loca de Laura !

L’année dernière Laura est partie effectuer un Service Volontaire Européen en Espagne.

Sa mission ? « (sur)Vivre dans un pays étranger, apprendre deux langues, faire des rencontres, des petites aventures rigolotes, découvrir des modes de vie et cultures différents, s’amuser, visiter, s’interroger etc etc ».

Pendant 6 mois, Laura a témoigné de son volontariat sur un blog plein d’anecdotes et de conseils !

À découvrir sur le lien : http://sixmoisdevolontariat.wordpre...

Lucie en Indonésie

Lucie est partie en chantier avec Solidarités Jeunesses et notre partenaire indonésien IIWC.

Elle nous raconte, avec enthousiasme, son expérience.

Le 16 juin 2012, nous sommes partis à 24 étudiants de l’ESTP (École Spéciale des Travaux Publics). Nous avions rendez-vous au siège de IIWC, l’association indonésienne partenaire, qui se trouve à Semarang : la capitale de Java Centre.

IIWC (Indonesia International Work Camp) est une association indonésienne, créée en 1999, qui accueille des volontaires venant du monde entier pour améliorer la situation du pays. Les projets ont pour buts principaux d’améliorer la situation environnementale du pays, ainsi que d’aider les populations, surtout les jeunes. De plus, IIWC cherche à faire découvrir la culture indonésienne aux volontaires, qui doivent eux aussi partager celle de leur pays aux locaux.

[…]

Nous intervenions dans trois quartiers de la ville : Pancol qui était celui où nous vivions, Bugisan, et Pasir Sari. Notre mission était de faire des activités manuelles, sportives, musicales avec des enfants de 6 à 15 ans afin de leur prouver qu’ils étaient capables de réaliser quelque chose par eux même. Nous préparions les activités en fin d’après midi pour le lendemain matin.

De plus nous avons organisé dans ces trois quartiers une journée destinée à la santé. Nous avons permis à chaque enfant de voir un médecin, et mis en place des stands où nous essayions de leur inculquer les bases de l’hygiène. Certains d’entre eux ne s’étaient encore jamais les dents, ne prenaient pas de douche après s’être baigné dans une rivière très polluée. De nombreux enfants souffraient donc de maladies de la peau et de problèmes dentaires importants. Ils sont tous rentrés chez eux avec des médicaments, du savon et une brosse à dent.

La troisième partie de ce projet était d’intervenir dans les écoles et universités de la ville afin de faire partager la culture française aux étudiants, et de leur parler de l’association IIWC.

[...]

Ce stage en Indonésie est surement l’expérience la plus riche et la plus belle que j’ai vécue. C’est un peuple extrêmement gentil et généreux avec lequel on prend le temps de découvrir et d’admirer. La communication était difficile au début mais on apprend vite à se comprendre malgré la barrière du langage. Ils ont tellement envie de partager qu’ils trouvent toujours un moyen pour communiquer. J’ai énormément appris ; que ce soit pour l’organisation avant le départ aux seins du bureau Eole que sur le plan relationnel et culturel. Comme nous étions entièrement immergés, que nous vivions avec les habitants, nous avons pu entièrement nous imprégner de leur culture, de leur mode de vie et même un peu de leur langue.

Ce qui fut difficile pour moi fut tout d’abord de voir à quel point ils salissent leur pays. A Java on trouve des tas d’ordures partout et les rivières et la mer sont noires de pollution. Ensuite j’ai eu, comme le reste de mon groupe, de la peine à m’adapter au mode de travail indonésien. Ils attachent beaucoup plus d’importance aux détails et veulent que tout soit exactement planifié.

Florian en Espagne !

Article de FAGIC (Federacio d’Associacions Gitanes de Catalunya), notre partenaire espagnol. Il décrit le projet SVE auquel Florian à participé pendant 6 mois à Barcelone !

"Le Service Volontaire Européen est un programme qui permet à des jeunes européens de bénéficier d’une expérience d’apprentissage dans le domaine de l’éducation non formelle. Les volontaires exercent l’activité de volontariat dans un pays différent du pays de résidence. Cette activité, non rémunérée et à but non lucratif, est réalisée à temps complet pendant une durée déterminée au profit de la communauté.

En 2012, la Fédération d’Associations Gitanes de Catalogne (FAGiC) a accueilli pendant 9 mois Florian, un volontaire français, sur le thème « Promouvoir le dialogue interculturel entre la population gitane et non gitane par la participation des jeunes ». Le volontaire a amélioré et a donné une valeur ajoutée à l’ensemble des projets que développe la FAGiC, au profit de l’interculturalité et la connaissance de la communauté gitane. La dimension interculturelle dans laquelle a participé le volontaire a impliqué la participation dans différents événements et activités (jour international du peuple Rom, cours de romanó, etc.).

Entre autres projets, le volontaire a eu l’occasion de participer dans la préparation et le déroulement du festival de musique et culture gitane « Romanistan », qui a eu lieu le 30 juin dans le parc de la Citadelle de Barcelone. Il a aussi organisé pendant l’été des ateliers d’informatique pour des enfants et jeunes dans l’Association Culturelle Gitane de Viladecans (banlieue de Barcelone). Vu que le volontaire avait des connaissances dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, il a géré ce domaine, promouvant l’usage des TIC et améliorant le service. En plus, le volontaire a participé dans la restructuration du réseau informatique de l’organisation et était responsable de la maintenance du site web de la FAGiC.

En tant que premier volontaire européen accueilli par la FAGiC, le volontaire a rédigé un guide à l’intention des futurs volontaires.

En 2013, la FAGiC accueillera Dragana, une volontaire serbe."

Caroline au Kenya !

Caroline est partie six mois au Kenya sur un projet artistique et culturel auprès de jeunes enfants de 10 à 15 ans.

En plus de soutenir la création artistique, de développer l’intérêt pour l’art chez les enfants, le but du projet est de diffuser de l’information à la communauté et de manière plus implicite, de promouvoir la paix, la compréhension mutuelle, l’unité et l’apaisement national.

Sur son blog, Caroline partage avec nous son expérience, ses réflexions sur le volontariat, le pays et sa situation et nous fait découvrir le Kenya au moyen de photos, textes, vidéos, croquis...

http://www.carolineaukenya.tumblr.com/


L’association qui l’accueille, Slum Sanaa, est une organisation locale dont l’objectif est de promouvoir les activités artistiques dans les bidonvilles du Kenya. Slum Sanaa vise à créer un Centre Artistique communautaire avec des résidences d’artistes, des studio de danse, d’enregistrement, de design et un espace d’exposition, où les talents peuvent interagir, créer et partager de nouvelles idées et ainsi développer des groupes artistiques mieux organisés.

Type de chantier:
Région:
Pays:
Votre age :
De:
Á:

Comment s'inscrire...


↓ Recherche avancée ↓
 
 
avec le soutien de :
Membre de :