courrier 10 rue du 8 Mai 1945 - 75010 Paris - France téléphone 01.55.26.88.77
solidarites jeunesses - volontariat international
Solidarités Jeunesses
 

2011

Emilie en Allemagne !

Marie et Marjolaine en Inde !

 

"Un accueil réussi" l’expérience d’Emilie en Allemagne

Après avoir été animatrice en Franche Comté, je voulais voir l’autre côté d’un chantier international. J’ai donc décidé de participer à un chantier en Allemagne, dans le petit village d’Ilsfeld, en tant que volontaire cette fois ! Nous avons été accueillis par les deux animatrices et par quelques membres de l’association porteuse du projet. Le lendemain matin, des villageois, le maire et les bénévoles nous avaient offert un super petit déjeuner et s’étaient tous présentés en Anglais, Français et Espagnol. Autant dire que l’accueil était réussi… Le travail en lui-même n’a pour ma part pas été très intéressant, mais il m’a permis de connaître un peu mieux les organisateurs et les autres volontaires. Poser des dalles avec un partenaire te force à dépasser toutes les barrières de la langue pour te faire comprendre…Et une fois que tu as réussi à dire « passe moi la pelle et approche la brouette, on va verser les graviers sur la droite » dans un Franco-Germano-Anglais approximatif, teinté de signes internationaux, alors tu peux vraiment aborder n’importe quel sujet ! La culture, la famille, le pays dont tu viens et ses particularités, etc.

Ce que je retiens ?

Des rencontres incroyables, des rires, des conflits toujours résolus, des incompréhensions souvent cocasses et une envie de voyager encore plus grande ! D’ailleurs, j’y retourne en octobre pour voir les villageois avec qui j’ai depuis gardé le contact.

N’hésitez pas, le chantier international est pour moi l’une des meilleures options pour découvrir une région !

Emilie FAUDOT, à Ilsfeld, Allemagne

Sensibilisation par l’art !

Marie et Marjolaine racontent comment dans une école, elles ont sensibilisés petits et grands à la disparition des tortues de mer. Une expérience pleines de couleur !

FSL est une ONG qui a des projets dans toute l’Inde. À Kundapura, il y a plusieurs fois par an des camps pour volontaires de 2 semaines autour du thème des tortues. Mais il y a aussi des volontaires à long terme qui restent plusieurs mois. Ils sont une vingtaine dans cette petite ville. Certains s’occupent du projet des tortues, et d’autres travaillent avec des gens nomades qui passent quelques mois ici, afin de leur donner des cours. Une grande partie du travail des volontaires à court terme (nous quoi !) consiste à sensibiliser la population. Notamment les enfants. En effet, il se trouve que si ce sont des étrangers qui font le boulot, les gens sont un peu plus attentifs. Nous avons donc été faire des peintures murales sur les façades de quelques jardins d’enfants. Et il n’y a pas de problème : ils ont été attentifs. On les a d’ailleurs tellement impressionnés que la plupart d’entre eux ont pleuré devant nos peaux beaucoup trop pâles à leur goût. Du coup on s’est concentrés sur les peintures pour faire passer le message. Avec les enfants plus âgés, nous avons utilisé d’autres procédés. Les marionnettes. Nous avons répété 2 semaines notre spectacle avant d’aller le montrer à une école. Apparemment ce fut une performance très réussie puisque nous n’avons laissé aucune poupée tortue tomber sur le sol. Le public de 150 enfants se divise en 2 catégories assises de 2 côtés différents de la salle : les garçons et les filles. L’histoire raconte comment les 5 bébés de Asha, la maman tortue, meurent chacun leur tour dans des circonstances atroces : mangé dans l’œuf par un habitant du coin, attiré par la lumière d’un lampadaire plutôt que par la mer, dévoré par un chien, étouffé par un sac plastique confondu avec une méduse, et enfin pris dans un filet de pêcheur. Après on passe à la partie heureuse de l’histoire quand la courageuse Asha remet ça l’année suivante et que là un volontaire FSL est présent pour expliquer tout comment il faut faire. Les 5 nouveaux nés de cette tournée là ont plus de chance. À la fin on chante tous ensemble « Under the sea » ( la chanson de la petite sirène) devant un public ultra sage. Vient la partie questionnaire sur l’histoire et les bonnes réponses sont récompensées d’un stylo et du droit de nous serrer la main (les yeux baissés si on est très impressionné). Y’a un fayot qui a réussit à rafler 2 stylos de suite. On termine le tout par une distribution de chocolats histoire de bien marquer les esprits.

Marjolaine et Marie en Inde, Avril 2011

Type de chantier:
Région:
Pays:
Votre age :
De:
Á:

Comment s'inscrire...


↓ Recherche avancée ↓
 
 
avec le soutien de :
Membre de :